dimanche 19 janvier 2014

Riz au lait ... à la mijoteuse !

Pour poursuivre sur la mijoteuse, voici une recette de dessert simple et réconfortante. Je la prépare avec du lait de vache mais vous pouvez la décliner avec du lait de coco ou d'amande. Plus digeste pour certains, ce sera tout aussi délicieux.



Ingrédients (6 à 8 personnes) :
- 1 litre de lait 3,25 % (4 tasses)
- 250 g (1 tasse) de riz arborio (riz rond pour le risotto)
- 250 ml (1 tasse) de crème 35 %
- 75 g de sucre (un peu plus d' ¼ tasse)
- 1 sachet de sucre vanillé ou 1 c. à soupe d'extrait de vanille
- 1 pincée de sel



Préparation (5 minutes) - Temps de cuisson (2 h) :
Ajoutez tous les ingrédients dans la mijoteuse et remuez. Fermez la mijoteuse avec son couvercle et faites cuire sur chaleur élevée pendant 2 heures.


Après 2 h, vérifiez que le riz est cuit. Si c'est le cas mais qu'il reste un peu de liquide, laissez refroidir en sortant la mijoteuse de son élément chauffant. En refroidissant le mélange va s'épaissir. S'il devenait trop épais, ajoutez du lait.

** Mon pêché mignon 1 **
Ajouter un peu sirop d'érable et/ou des fruits frais (bananes, fraises) au moment de servir en portion individuelle.

** Mon pêché mignon 2 **
Ajouter des petites pastilles de chocolat noir dans une portion individuelle de riz au lait encore tiède ... et laissez fondre ...

5 commentaires:

  1. Bonjour : je suis également fan de mijoteuse, mais ce qui me surprend dans votre recette, c'est la crème mise dès le départ. En effet, tous les conseils qu'on peut lire sur cet appareil (forums, livres, recettes, etc) insistent bien sur le fait que dans une recette avec crème, celle-ci ne doit pas être mise dès le départ, car elle se sépare en petits grains (j'en ai fait l'expérience avec mon curry classique, qui mijote avec crème sans problème en cuisine traditionnelle, mais n'a pas du tout la même consistance en mijoteuse)? Donc pour vous, en fait ça ne joue pas ?... Merci pour l'info. Arwen

    RépondreEffacer
  2. Bonjour Koala ! Je vous remercie pour votre commentaire :) Je mets effectivement la crème dès le début de la cuisson (crème 35% comme on en trouve au Québec !) et je n'ai jamais eu de mauvaise surprise ... Ici, je pense que le riz absorbe le lait et la crème à la différence, peut-être, d'un plat mijoté avec de la viande comme c'est le cas pour votre curry ... C'est une explication comme une autre et ça reste à valider ;) En tous cas, le temps devient plus frais et j'ai hâte de ressortir ma mijoteuse et me faire de bonnes quantités de riz au lait :D À bientôt !

    RépondreEffacer
  3. Merci (bien tard !) pour votre explication. Oui vous avez sans doute raison concernant la crème. J'ai fait votre riz et il est absolument divin. Pour ma part j'ai dû le laisser 3 heures pour que mon riz (rond) soit fondant (avec 2 heures, il restait granuleux, mais je suppose que ça doit dépendre des marques de riz et... de mijoteuses !. Ce que je déteste, c'est quand en refroidissant (si je ne mange pas tout au sortir de la cuisson, hum...) le riz au lait devienne dur (la cuillère restant plantée dedans), or là c'était parfait ! Merci pour cette recette toute simple et facile à se remémorer quant aux proportions (j'adore le principe américain des "cups", où on n'a rien à peser !)Bien amicalement. Koala (breton)

    RépondreEffacer
  4. Bonjour Koala, je vous remercie (bien tardivement moi aussi, je m'en excuse) pour votre message. Je suis heureuse que vous vous régaliez de cette recette :) Est-ce que cela serait trop gourmand de se préparer du riz au lait, en été ???? Noooonnnn ... il faut profiter de la vie et se faire plaisir :) Bien à vous

    RépondreEffacer
  5. Tardivement encore.. : moui oui je suis d'accord, le riz au lait est bon en toute saison, ne nous en privons pas ! Plat un peu "cocooning" en hiver, où sa tiédeur et son moelleux évoquent la tiédeur et le moelleux de l'édredon ou de la couette, il est également parfait en été en "chaud-froid" : riz tiède mais recouvert d'un coulis de fruit froid et, au dernier moment on mélange, juste un peu (c'est plus joli quand les couleurs sont encore un peu séparées, et puis il faut que la bouche puisse distinguer les 2 textures et les 2 températures). Miam ! Je pars demain garder une semaine mon petit fils en Normandie, puis je vais ensuite une semaine dans ma belle Bretagne où hélas je n'habite pas le reste de l'année. Et là, je viens de voir mon neveu, qui est (un très bon) boulanger pâtissier à Montréal Il se plaît beaucoup dans votre beau pays que je rêve de visiter un jour ! Si vous êtes en vacances, je vous souhaite qu'elles soient belles ! Bien amicalement. Koala gourmand.

    RépondreEffacer